Imagerie par résonance magnétique

La résonance magnétique est un examen d’imagerie médicale qui utilise un champ électromagnétique et des radiofréquences pour obtenir des images extrêmement précises des différentes structures du corps humain.

Pour cela, le corps humain doit être dans un environnement où on retrouve un champ magnétique.

En fait, la résonance magnétique permet de visualiser certaines régions anatomiques que la tomodensitométrie (CT-SCAN) permettrait difficilement d’investiguer, notamment l’intérieur de la colonne, où se trouve la moelle épinière, ainsi que la partie inféro-postérieure du cerveau.

Indications générales

  • L’IRM est l’examen de choix pour évaluer les problèmes neurologiques (anévrisme, sclérose en plaque, compression de la moelle épinière, trauma)
  • Évaluation des problèmes musculo-squelettiques (kyste, masse, évaluation du cartilage, déchirure des ligaments ou tendons)
  • Permet au chirurgien de planifier la chirurgie en fonction de la localisation et l’étendue de la pathologie
  • Le radiologiste peut avoir besoin d’utiliser une substance de contraste durant l’examen.

Contre-indications

Pour des raisons de sécurité, on demande au patient de remplir au préalable un questionnaire sur les contre-indications de l’examen d’IRM qui sont:

  • Port d’un stimulateur cardiaque (pacemaker)
  • Port d’un neurostimulateur
  • Présence de corps étrangers métalliques dans l’oeil, un rayon X s’avère obligatoire
  • Agrafes vasculaires d’anévrismes implantées avant 1983 (plusieurs ne sont pas en titane)
  • Port de prothèses en fer implantées avant 1983

Préparation pour votre examen

  • Il est extrêmement important de ne pas bouger durant l’examen.
  • Il est important d’apporter, lors de votre examen, vos images et rapports des examens pertinents faits ailleurs (Rayons X, IRM, CT-Scan, Échographie), ceci est nécessaire à des fins de comparaison.
  • Si vous êtes claustrophobe, c’est-à dire que vous avez peur dans les endroits restreints, par exemple les ascenseurs, précisez le à votre médecin ou lors de la prise de rendez-vous afin qu’on puisse vous prescrire une médication relaxante. Être accompagné lors de votre examen s’avère alors obligatoire.