Liens utiles

Association canadienne des radiologistes

En sa qualité de porte-parole de la profession au Canada, l’Association canadienne des radiologistes défend des normes de pratique élevées en imagerie centrée sur les patients, en apprentissage continu et en recherche. Les radiologistes font partie intégrante de l’équipe clinique.

Association des radiologistes du Québec

C’est en décembre 1947 que l’Association des radiologistes du Québec (ARQ) a vu le jour à la demande de 23 médecins spécialisés en radiologie. L’Association des radiologistes du Québec est le plus ancien syndicat de médecins spécialistes. Elle vit le jour pour répondre aux besoins et aux désirs des médecins spécialisés en radiologie de se regrouper tous pour la défense de leurs intérêts et la promotion de leur spécialité. Elle est l’une d’un peu plus de 30 associations de médecins spécialistes (anesthésistes, cardiologues, chirurgiens, psychiatres, etc.) formant la Fédération des médecins spécialistes du Québec.

Santé et services sociaux, gouvernement du Québec

Le site du ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec regroupe l’information sur le système de santé et de services sociaux : le Ministère, le réseau socio-sanitaire, les agences de la santé et des services sociaux, les établissements, les organismes communautaires et divers comités. Le site contient aussi les orientations en matière de politiques de santé et de bien-être, l’évaluation, la planification, l’organisation et la coordination des programmes.

Démystifier la mammographie

Le site mammo.ca vise à démystifier la mammographie et à fournir de l’information sur le rôle du médecin radiologiste, dans le cadre du dépistage et du traitement du cancer du sein.

Programme Québecois de dépistage du cancer du sein

À la suite de nombreuses études échelonnées sur une dizaine d’années, le Québec lançait, en mai 1998, sur la base d’un cadre de référence, le Programme québécois de dépistage du cancer du sein. Le but du Programme québécois de dépistage du cancer du sein est de réduire la mortalité due au cancer du sein d’au moins 25 % chez les femmes de 50 à 69 ans, sur une période de dix ans.

Le Programme québécois DE DÉPISTAGE DU CANCER DU SEIN vise à :

  • réduire le taux de mortalité par cancer du sein de 25 % sur une période de dix ans
  • améliorer la détection précoce du cancer du sein chez les femmes de 50 à 69 ans
  • maximiser la détection des tumeurs de petite taille
  • améliorer l’accessibilité à la mammographie de dépistage
  • s’assurer que le dépistage soit réalisé dans des centres possédant de hauts standards de qualité
  • s’assurer que les services offerts visent la satisfaction et le maintien de la qualité de vie des femmes et tiennent compte des besoins et des droits des femmes, particulièrement le droit à la confidentialité et celui de pouvoir prendre une décision éclairée

Liens :

Hôpital du Sacré-Coeur de Montréal


L’HSCM est l’un des centres hospitaliers universitaires majeurs affiliés à l’Université de Montréal
Figurant aujourd’hui parmi les plus grands hôpitaux du Québec, l’HSCM demeure le seul centre hospitalier à offrir l’ensemble des soins médicaux et chirurgicaux.